Résultats de recherche
La recherche pour Océan Atlantique a retourné 287 résultats
  • Aventure

    Journaux de bord (236)

    Traversées de l’Atlantique

    Après 15 jours aux Açores, voilà que nous devrons retraverser ce grand océan bleu une deuxième fois, en direction des Bermudes et, pour un périple de 13 jours cette fois ! On appréhende un peu, car la première traversée de l’Atlantique fut, disons, houleuse …

    Dans l’Atlantique, déconnectés du monde virtuel

    Ce matin au réveil, à plus de 200 milles nautiques des côtes, impossible de se connecter à Internet! Le Sedna IV a déjà traversé des zones non couvertes par les satellites, comme ici dans l’Atlantique Sud, mais l’équipage parvenait quand même à se connecter. Quand pourrais-je faire parvenir ce journal de bord à mes collègues de Montréal?

    Des cordages et des noeuds

    Arriver à quai exige tout un doigté quand il s’agit de préparer, de lancer, d’attacher tous ces cordages. Vous comprendrez que de « stationner » un bateau d’environ 500 tonnes, c’est un peu plus délicat et compliqué que de stationner une petite voiture dans la rue d’à côté!

    Retour aux Açores

    Pendant que l’équipage du voilier Sedna IV est en arrêt à Guayaquil, en Équateur, une partie de l’équipe de tournage a mis le cap sur les Açores. Ceux et celles qui se souviennent de notre passage ici, en mai dernier avec le Sedna, se rappelleront des conditions météorologiques exécrables qui nous avaient empêchés de tourner les séquences essentielles à nos séries télévisuelles.

    Il y a des jours, et il y a des nuits…

    Quand, nuit et jour, vous ressentez les effets d’une basse pression qui s’accroche et que le vent ne cesse de hurler haut et fort dans les haubans, vous en venez à douter. Douter de votre décision d’être ici, douter de certains de vos choix, bref, douter de vous…

    Blogue (1)

    Le mystère de la baleine bleue

    Des vents forts du sud-est balaient le détroit de Cabot et ne proclament rien qui vaille la peine d’empoigner une mer de tempête. Ici, quand Éole s’exprime en rafales et concentre l’Atlantique entre Terre-Neuve et la Nouvelle-Écosse, indubitablement, la mer monte et les marins grondent.

    En vedette (11)

    Arrivée à l'île de la Réunion

    Voyez l’arrivée du Sedna IV à l’île de la Réunion après une longue traversée de l’océan Indien en novembre dernier.

    1000 jours derrière la caméra

    Voyez un portrait de Yanick Rose, notre co-réalisateur et directeur photo de la mission.

    La culture des algues

    Voyagez à Lembongan en Indonésie afin d’y découvrir la culture des algues.

    Sur les traces des grands explorateurs

    Suivez Gabriel et Fènix sur les traces des grands explorateurs à bord du Sedna IV.

    Vidéos (0)

    Aucun résultat pour ce type de contenu

    Photos

    Cliquez ici pour faire une recherche dans la galerie de photos.
  • Biodiversité

    Fiches espèces (14)

    Requin marteau

    Noms communs : requin marteau halicorne, requin marteau à festons
    Nom scientifique : Sphyrna lewini
    Taille : 370 à 420 cm
    Poids : 150 kg (330 lb)
    Population : inconnue (en déclin)
    Distribution : dans les mers chaudes et tempérées, près des continents, des îles et des monts sous-marins
    Enjeux : surexploitation, prises accidentelles
    Statut Liste Rouge UICN : en danger

    Phaéton à bec rouge

    Nom commun : phaéton à bec rouge
    Nom scientifique : Phaethon aethereus
    Taille : environ 50 cm, envergure des ailes de 1 m
    Poids : 700 g (1,5 lb)
    Population : environ 7 500
    Distribution : se reproduisent dans les régions tropicales, mais peuvent se nourrir jusque dans les régions tempérées
    Enjeux : prédation (adultes, poussins et œufs), espèces envahissantes (rats, chats, chiens), pêcheries (réduction des sources de nourriture), tourisme (perturbation des sites de reproduction)
    Statut Liste Rouge UICN : préoccupation mineure

    Frégate superbe

    Nom commun : frégate superbe, malfini
    Nom scientifique : Fregata magnificens
    Taille : 100 à 230 cm (envergure des ailes jusqu’à 2,5 m)
    Poids : 1360 à 1815 g (3 à 4 lb)
    Population : environ 60 000
    Distribution : le long des côtes tropicales et subtropicales d’Amérique, sur les îles, les rivages et dans les mangroves
    Enjeu : perturbations humaines
    Statut Liste Rouge UICN : préoccupation mineure

    Gigys blanche

    Nom commun : gigys blanche, sterne blanche
    Nom scientifique : Gygis alba
    Taille : 31 cm
    Poids : —
    Population : abondante
    Distribution : îles tropicales de l’océan Pacifique et de l’océan Indien
    Enjeu : espèce envahissante
    Statut Liste Rouge UICN : préoccupation mineure

    Fou à pieds rouges

    Nom commun : fou à pieds rouges
    Nom scientifique : Sula sula
    Taille : 70 cm en moyenne, envergure des ailes de 1 m environ
    Poids : 900 à 1003 g (environ 2 lb)
    Population : abondante
    Distribution : îles tropicales de par le monde, importante population aux îles Galapagos
    Enjeu : destruction des habitats, surpêche, prélèvement abusif des œufs, espèces envahissantes
    Statut Liste Rouge UICN : préoccupation mineure

    Enjeux (4)

    Espèces menacées (7)

    Orang-outan de Bornéo

    Noms communs : Orang-outan de Bornéo
    Nom scientifique : Pongo pygmaeus
    Taille : 1.5 mètre (en moyenne)
    Poids : 30 à 90 kg.
    Population : autour de 32 000
    Distribution : île de Bornéo
    Enjeux : Destruction des habitats, surexploitation
    Statut Liste Rouge UICN : danger d’extinction

    Muriqui du Nord

    Noms communs : Muriqui du Nord, singe araignée laineux du Nord
    Nom scientifique : Brachyteles hypoxanthus
    Taille : 55 à 78 cm, avec une longue queue de 74 à 80 cm
    Poids : entre 7 et 9,5 kg (15 à 30 lb)
    Population : environ 850 individus (estimation de 2005), répartis en 12 sous-populations isolées les unes des autres
    Distribution : dans la forêt atlantique, dans l’Est du Brésil
    Enjeu : destruction de l’habitat, surexploitation
    Statut Liste Rouge UICN : En danger critique d’extinction

    Requin marteau

    Noms communs : requin marteau halicorne, requin marteau à festons
    Nom scientifique : Sphyrna lewini
    Taille : 370 à 420 cm
    Poids : 150 kg (330 lb)
    Population : inconnue (en déclin)
    Distribution : dans les mers chaudes et tempérées, près des continents, des îles et des monts sous-marins
    Enjeux : surexploitation, prises accidentelles
    Statut Liste Rouge UICN : en danger

    Albatros à pieds noirs

    Nom commun : albatros à pieds noirs
    Nom scientifique : Phoebastria nigripes
    Taille : 68 à 74 cm de longueur, envergure des ailes de 190 à 220 cm
    Poids : 3,4 kg (7,4 lb) pour les mâles et 3 kg (6,6 lb) pour les femelles
    Population : environ 130 000
    Distribution : niche principalement dans les atolls de Midway et de Laysan et sur le banc de sable de la Frégate française, dans les îles hawaïennes du Nord-Ouest, et dans l’archipel d’Ogasawara
    Enjeux : pollution, espèces envahissantes, ingestion de plastique
    Statut Liste rouge UICN : en danger

    Canard de Laysan

    Nom commun : canard de Laysan
    Nom scientifique : Anas laysanensis
    Taille : 41 cm
    Poids : 435 g (1 lb)
    Population : autour de 1000 individus
    Distribution : atolls de Laysan et de Midway, dans l’archipel des îles hawaïennes du Nord-Ouest
    Enjeux : population réduite et fluctuante dans un habitat extrêmement restreint, espèces envahissantes
    Statut Liste rouge UICN : en danger critique d’extinction

    Panorama (5)

    Les changements climatiques

    Le réchauffement climatique dont nous sommes aujourd’hui les témoins détermine aussi bien l’avenir des sociétés humaines que des écosystèmes et des espèces. La rapidité de ce changement contraint les êtres vivants à migrer ou à s’adapter s’ils veulent survivre.

    Nébuleuse d'Orion

    La nébuleuse d’Orion est, parmi les nombreuses nébuleuses pouponnières d’étoiles identifiées à ce jour, la plus proche de nous. Elle repose à environ 1 345 années-lumière du Soleil. On la devine à l’oeil nu au centre de la constellation d’Orion, par une noire et froide nuit d’hiver, dans les lieux épargnés par la pollution lumineuse des villes.

    Les plantes vasculaires

    Parmi les facteurs qui jouent sur l’abondance des plantes dans une région donnée, il y a bien sûr la géographie (îles, vallées et plaines influencent par exemple l’assemblage des espèces) et l’histoire évolutive particulière de l’endroit en question (un écosystème très ancien peut accueillir beaucoup plus d’espèces endémiques qu’un écosystème plus récent).

    Les changements abruptes

    Au quotidien, nous sommes tous confrontés à des changements dits non-linéraires, c’est-à-dire à des changements qui surviennent de façon abrupte sous l’effet d’une perturbation. Prenons l’exemple de l’interrupteur d’une lumière. À un certain point, il ne suffit que d’une infime poussée pour que le levier bascule dans le sens opposé.

    Caractéristiques du système terrestre

    L’éclatante beauté de la vie sur et sa prodigieuse variété n’existeraient pas sans la présence de matière non-vivante. Cela semble évident: sans air, sans eau, sans minéraux, nulle vie ne serait possible.

  • Éducation

    Banque d'activités (1)

    What is biodiversity? (Qu’est-ce que la biodiversité?)

    Guided discussion to understand what biodiversity is.

    Classes participantes (2)

    Projets Mission dans ton école (6)

    Protection du saumon de l'Atlantique

    Protéger l’environnement du saumon de l’Atlantique en reboisant les bandes riveraines, en informant la population de notre région des dangers des polluants rejetés dans nos rivières à saumons, de la surpêche, en surveillant l’apparition des algues en nettoyant les berges au bord des rivières,en informant la population des dégâts causés par les VTT ou les bateaux à moteurs sur le fond des rivières

    Un bouchon de moins sur l’océan…

    Étant membres du comité vie étudiante ainsi que du comité vert de l’école, vous devinerez que l’article paru en février dernier dans la Presse par Mme Saint-Jacques (Sauver l’océan un bouchon à la fois…) ainsi que le projet des deux artistes d’Espace pour la vie Montréal (récolter 10 000 bouchons pour créer un immense continent flottant) nous ont immédiatement interpellés.

    Un bouchon de moins dans l'océan

    Étant membres du comité vie étudiante ainsi que du comité vert de l’école, vous devinerez que l’article paru en février dernier dans la Presse par Mme Saint-Jacques (Sauver l’océan un bouchon à la fois…) ainsi que le projet des deux artistes d’Espace pour la vie Montréal (récolter 10 000 bouchons pour créer un immense continent flottant) nous ont immédiatement interpellés.

    Les brigadiers de l'environnement

    Collecte des déchets et disposition de ceux-ci dans le recyclage ou la poubelle (pendant les récrés du matin).

    Petit saumon deviendra grand.

    Protection du saumon de l’Atlantique. Reboisement des bandes riveraines. Ensemencement au printemps de petits saumons que nous faisons éclore en classe.Surveillance des rivières en été pour repérer la formation d’algues dans nos deux rivières à saumons.

    Projets Adoptez une espèce menacée (0)

    Aucun résultat pour ce type de contenu