Résultats de recherche
La recherche pour Baleine a retourné 49 résultats
  • Aventure

    Journaux de bord (32)

    Ninginganiq, l’endroit où se pose le brouillard

    Le brouillard est épais ce matin. La mer et le ciel ont complètement disparu, tellement celui-ci est opaque. Les eaux environnantes sont chargées d’icebergs, certains échoués sur le fond marin comme des îles temporaires, d’autres circulant librement. Le radar nous aide à localiser les blocs de glace les plus volumineux (notre record : 4,8 kilomètres de long!), mais la perte de visibilité nous empêche de voir les plus petits s’approcher.

    Finir en queue de rorqual

    Comme une aiguille dans une botte de foin ou plutôt comme une baleine dans un océan. Le golfe du Saint-Laurent est une véritable mer intérieure, vaste, profonde, presque entièrement fermée outre le détroit de Belle Isle au nord, le détroit de Cabot à l’est (et le très étroit détroit de Canso au sud-est.) Ses eaux couvrent une superficie de plus de 230 000 kilomètres carrés, sans même s’aventurer le long de son fleuve.

    L’attente…

    Un soleil de plomb, une mer d’huile, une chaleur accablante et des heures d’attente. Tout ça pour rien, ou presque. Nous étions comme des poulets dans notre embarcation, à rôtir sans bouger, suant de tous nos pores. Les lignes à pêche ne montraient aucun signe de vie. Pas un requin marteau n’a osé titiller notre filin. On les comprend un peu. Après tout, la baie regorge de vie et les bancs de sardines et autres poissons ne cessent d’activer la surface de la mer.

    Prise de taille

    « Elle s’appelle Clémentine, » m’annonce fièrement notre capitaine Dany Boudreault, tablette électronique à la main. La photo de ladite Clémentine aurait été prise il y a quelques semaines à partir d’une embarcation pneumatique.

    Un bleu pas très commun

    Avec son ciel d’un bleu particulièrement pur qui nous annonce l’automne, le Québec est à son meilleur au mois de septembre. Avant de poursuivre notre route magnifique vers Gaspé, nous nous sommes arrêtés brièvement aux Îles-de-la-Madeleine le temps de nous réapprovisionner, dévalisant entre autres une partie de leur stock de pommes.

    Blogue (4)

    Le mystère de la baleine bleue

    Des vents forts du sud-est balaient le détroit de Cabot et ne proclament rien qui vaille la peine d’empoigner une mer de tempête. Ici, quand Éole s’exprime en rafales et concentre l’Atlantique entre Terre-Neuve et la Nouvelle-Écosse, indubitablement, la mer monte et les marins grondent.

    Moment d'éternité

    Oubliez pour quelques instants la joute politique et laissez-vous submerger par la grâce d’une baleine à bosse et son baleineau. Imaginez les chefs de partis politiques à la place des scientifiques sur cette vidéo! Touchés au coeur, ils et elles auraient sans doute bien des choses à proposer suite à une rencontre si intense avec la nature. Malheureusement, pour le moment, c’est le monde du silence…

    Chasse à la baleine

    La décision d’un tribunal international qui interdisait au Japon de poursuivre cette campagne de chasse dite « scientifique » était une grande victoire.

    Neuf baleines bleues périssent dans la glace

    La NASA continue de confirmer les tendances irréversibles du réchauffement de la planète. Dans un effort pour vous dénicher un article résumant les grandes tendances, je vous propose un article de Libération (janvier 2013) qui résume assez bien la situation mondiale et qui confirme la tendance vers une élévation beaucoup trop rapide des températures moyennes…

    En vedette (2)

    Enquête à Lamalera

    Et si la chasse à la baleine et au dauphin, permise à Lamalera en Indonésie par une exception aux lois internationales, n’était pas seulement une pêche de subsistance tel qu’ils le laissent croire. L’équipe de 1000 jours pour la planète a fait son enquête…

    Vidéos (0)

    Aucun résultat pour ce type de contenu

    Photos

    Cliquez ici pour faire une recherche dans la galerie de photos.
  • Biodiversité

    Fiches espèces (1)

    Rorqual à bosse

    Nom commun : rorqual à bosse, baleine à bosse
    Nom scientifique : Megaptera novaeangliae
    Taille : 12 à 15 mètres
    Poids : 36 200 kg ou 80 000 lb
    Population : environ 60 000 individus
    Distribution : dans tous les océans libres de glace
    Enjeu : l’espèce se remet de la chasse intensive
    Statut Liste rouge UICN : préoccupation mineure

    Enjeux (0)

    Aucun résultat pour ce type de contenu

    Espèces menacées (1)

    Béluga

    Noms communs : Béluga, baleine blanche, dauphin blanc, canari des mers
    Nom scientifique : Delphinapterus leucas
    Taille : 4,3 m pour les mâles, 3,2 m pour les femelles
    Poids : 800 à 1500 kg (1,7 à 3,3 lb) pour les mâles, 540 à 740 kb (1,2 à 1,6 lb) pour les femelles
    Population : environ 150 000 individus
    Distribution : dans l’estuaire du fleuve Saint-Laurent, dans les mers arctiques et sub-arctiques
    Enjeux : pollution, surexploitation, perturbations de l’habitat par les activités industrielles, changements climatiques
    Statut Liste Rouge UICN : Quasi menacée
    Considéré Menacé au Québec.

    Panorama (0)

    Aucun résultat pour ce type de contenu
  • Éducation

    Banque d'activités (1)

    Biodiversité dans mon quartier – Comment je l’imagine.

    Imaginer et dessiner la diversité autour de l’école.

    Classes participantes (1)

    Projets Mission dans ton école (6)

    La baleine Bleue

    En plus d’avoir fait nos actions environnementales pour sauver le chat des Andes, les élèves ont monté une piece de théâtre qui s’appelle La baleine bleue. Cette piece a été écrite par des enfants d’une école à La Réunion, l’endroit où se situe le Sedna présentement.

    Les métiers scientifiques de 1000 jours

    Dans le cadre du projet les métiers scientifiques, et intéressée particulièrement par la venue du Sedna IV dans le fleuve Saint-Laurent, les étudiants ont eu la chance d’entendre la conférence d’Évelyne Daigle, biologiste à EPLV et ancienne communicatrice scientifique sur le Sedna IV et d’échanger en direct avec Samantha la communicatrice scientifique sur le bateau ainsi que Jean Lemire et l’expert en baleine Richard Sears, présents sur le bateau. Une rencontre extraordinaire!

    Des cétacés à protéger

    Suite à ma passion pour les mammifères marins, j’ai fait la connaissance de l’équipe de “mon école, ma baleine”, organisme à but non lucratif de la Guadeloupe (Antilles), qui a pour mission de faire connaître les cétacés afin de les protéger. Suite à des échanges par courriels, cet organisme m’a jumelé avec une autre classe de maternelle de la Guadeloupe.

    Nous nous envoyons donc des courriers pour partager nos recherches et nos projets sur les baleines, de même que des photos et d’autres informations sur nos pays respectifs.

    Mammifères marins

    Suite à ma passion pour les mammifères marins, j’ai fait la connaissance de l’équipe de “mon école, ma baleine”, organisme à but non lucratif de la Guadeloupe (Antilles), qui a pour mission de faire connaître les cétacés afin de les protéger. Suite à des échanges par courriels, cet organisme m’a jumelé avec une autre classe de maternelle de la Guadeloupe.

    Nous nous envoyons donc des courriers pour partager nos recherches et nos projets sur les baleines, de même que des photos et d’autres informations sur nos pays respectifs.

    Bref, j’ai 20 petits aventuriers dans ma classe qui adorent les aventures et qui sont de plus en plus conscients qu’ils doivent prendre soin de leur planète et de tout ce qui vit dessus. Ce projet est donc fait pour nous !

    Les échos d'un système

    Cette année, nous travaillerons en collaboration avec une artiste québécoise Violaine Poirier, sur l’illustration graphique d’un texte écrit par elle, sur la détérioration de notre planète.

    Nous continuerons les lundis sans viande et cette année les jeudis sans technologie!

    Projets Adoptez une espèce menacée (1)

    Le chat des Andes

    Nous voulons mieux connaître le chat des Andes et son habitat.
    Nous voulons faire découvrir cet animal aux autres élèves de l’école.
    Nous voulons connaître d’autres animaux en danger, quels sont leur habitat et comment ils ont besoin de notre aide.
    Nous voulons nettoyer, à l’automne et au printemps, les environs de notre école.