Résultats de recherche
La recherche pour Îles et archipels a retourné 270 résultats
  • Aventure

    Journaux de bord (217)

    Visiteurs indésirables dans les îles subantarctiques

    Pourquoi parler des îles subantarctiques lorsque l’on est à l’île de la Réunion? Au premier abord, il ne semble pas y avoir de lien. Mais depuis l’an 2000, il faut savoir que le bureau de la réserve naturelle des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) se trouve ici, dans la ville de St-Pierre.

    Entre deux îles…

    Mon visage est recouvert d’une croûte de sel séchée, mes yeux brûlent et … j’ai mal aux fesses! Notre petite embarcation, que je qualifierai de modeste, ressemble à un jouet pour enfant dans un immense bain-tourbillon.

    Les couleurs des îles

    C’est d’abord le vert qui vous inonde, dès que vous posez le pied sur l’île de Tahiti. La végétation tropicale se trouve sous vos pieds, à vos côtés et au-dessus de votre tête. Les plantes luxuriantes grimpent ainsi jusqu’au sommet du volcan qui domine l’île, de son centre.

    Les envahisseurs de Kerguelen

    Les archipels des Kerguelen de Crozet ainsi que les îles St-Paul et Amsterdam sont parmi les endroits les plus isolés au monde. Ces îles se trouvent à plus de 3500 km au sud de l’île de la Réunion. Sur ces terres désolées, où les averses de pluie et de neige sont fréquentes, la vie y est dure.

    Galapagos!

    Après des mois de négociations, de représentations politiques et diplomatiques, d’inspections et de vérifications, nous voilà enfin bientôt prêts à larguer les amarres pour les îles Galapagos! Rien n’aura été facile. Les permis de tournage sont de plus en plus difficiles à obtenir et les mesures se resserrent pour limiter l’accès aux chasseurs d’images sur les îles.

    Blogue (5)

    Le raccourci intellectuel et la mathématique déficiente

    Le Québec se meurt de trouver du pétrole, de le faire circuler sur son territoire, de l’envoyer par bateau et de se graisser la patte au passage. On ne fait aucune exception sur la provenance et l’origine de l’or noir, sur ses méthodes d’extraction, sur le prix réel à payer pour s’enduire du produit responsable de la plus grande crise mondiale de l’ère moderne : les changements climatiques.

    Anticosti – pas de fumée sans feu

    Aujourd’hui, le Québec a choisi de s’enfoncer, tête première,
    Dans les sables d’Anticosti…

    Anticosti – la chasse au pétrole extrême

    Le film de Dominic Champagne, « Anticosti – la chasse au pétrole extrême », est une œuvre importante, à voir et à promouvoir.

    Le mystère de la baleine bleue

    Des vents forts du sud-est balaient le détroit de Cabot et ne proclament rien qui vaille la peine d’empoigner une mer de tempête. Ici, quand Éole s’exprime en rafales et concentre l’Atlantique entre Terre-Neuve et la Nouvelle-Écosse, indubitablement, la mer monte et les marins grondent.

    Cri du coeur

    Le cri du coeur d’une enseignante de Sept-Iles! Nous aimons vous lire et partager vos opinions sur nos différentes plateformes. Faites circuler, pour que les voix de nos régions s’élèvent et fasse écho sur les grands enjeux environnementaux qui nous concernent tous.

    En vedette (6)

    La culture des algues

    Voyagez à Lembongan en Indonésie afin d’y découvrir la culture des algues.

    Arrivée à l'île de la Réunion

    Voyez l’arrivée du Sedna IV à l’île de la Réunion après une longue traversée de l’océan Indien en novembre dernier.

    Des dragons et des hommes

    Les habitants du petit village de Rinja, en Indonésie, partagent leur quotidien avec les dangereux dragons de Komodo, ces varans capables de déchiqueter une chèvre en quelques minutes. La menace est réelle, et des accidents tragiques ont déjà marqué les habitants de ce village qui se remémorent la fin tragique d’un petit garçon.

    Vidéos (0)

    Aucun résultat pour ce type de contenu

    Photos

    Cliquez ici pour faire une recherche dans la galerie de photos.
  • Biodiversité

    Fiches espèces (12)

    Frégate du Pacifique

    Nom commun : frégate du Pacifique
    Nom scientifique : Fregata minor
    Taille : 95 cm de longueur, envergure des ailes de 215 cm en moyenne
    Poids : 1,5 kg (3,3 lb)
    Population : environ 500 000
    Distribution : régions tropicales, centre du Pacifique, îles du Sud-Est asiatique, centre de l’océan Indien, centre de l’Atlantique Sud.
    Enjeu : destruction de l’habitat et perturbation des sites de nidification
    Statut Liste rouge UICN : préoccupation mineure

    Gigys blanche

    Nom commun : gigys blanche, sterne blanche
    Nom scientifique : Gygis alba
    Taille : 31 cm
    Poids : —
    Population : abondante
    Distribution : îles tropicales de l’océan Pacifique et de l’océan Indien
    Enjeu : espèce envahissante
    Statut Liste Rouge UICN : préoccupation mineure

    Albatros de Laysan

    Nom commun : Albatros de Laysan
    Nom scientifique : Phoebastria immutabilis__
    Taille : 81 cm de longueur, envergure des ailes de 2 m
    Poids : 3 kg (6,5 lb) chez les mâles et 2,5 kg (5,5 lb) chez les femelles
    Population : 1,2 million
    Distribution : vit partout dans le Pacifique Nord, mais niche principalement dans les îles hawaïennes où l’on trouve, en tout, 16 sites de nidification.
    Enjeu : pollution par le plomb et le plastique, espèces invasives
    Statut Liste rouge UICN : quasi menacée

    Canard de Laysan

    Nom commun : canard de Laysan
    Nom scientifique : Anas laysanensis
    Taille : 41 cm
    Poids : 435 g (1 lb)
    Population : autour de 1000 individus
    Distribution : atolls de Laysan et de Midway, dans l’archipel des îles hawaïennes du Nord-Ouest
    Enjeu : population réduite et fluctuante dans un habitat extrêmement restreint, espèces envahissantes
    Statut Liste rouge UICN : en danger critique d’extinction

    Albatros à queue courte

    Nom commun : albatros à queue courte
    Nom scientifique : Phoebastria albatrus
    Taille : 91 cm de longueur, envergure des ailes de 2,3 m
    Poids : 4,3 à 8,5 kg (9,5 à 19 lb)
    Population : environ 2 300
    Distribution : niche principalement dans les îles Torishima et Minami-Kojima, au large du Japon, ainsi qu’à Midway, et vit partout dans le Pacifique Nord.
    Enjeu : instabilité du sol, volcanisme et équipements de pêche (dans lesquels ils s’embourbent). De plus, la population est réduite et confinée principalement à deux îles, la rendant vulnérable aux perturbations.
    Statut Liste rouge UICN : vulnérable

    Enjeux (3)

    Espèces menacées (15)

    Kakapo

    Noms communs : Kakapo, perroquet-hibou, whakapapa
    Nom scientifique : Strigops habroptila
    Taille : 64 cm
    Poids : De 3 à 4 kg (de 6,5 à 9 lb)
    Population : Près de 130 individus
    Distribution : Dans le Sud des Alpes du Sud, sur l’Île du Sud, en Nouvelle-Zélande, et sur l’île Stewart, plus au sud
    Enjeux : Historiquement, surexploitation, espèces envahissantes (rats, chats, chiens, furets), maladie
    Statut Liste rouge UICN : En danger critique d’extinction

    Aigle des singes

    Nom commun : Aigle des singes
    Nom scientifique : Pithecophaga jefferyi
    Taille : 91 cm de longueur, envergure des ailes de 2 m
    Poids : 6,5 kg (14 lb)
    Population : Entre 250 et 750 individus
    Distribution : Sur les îles de Luçon, Samar, Leyte et Mindanao, aux Philippines
    Enjeux : Fragmentation et destruction des habitats par les activités agricoles et forestières, surexploitation, pollution par les pesticides
    Statut Liste rouge UICN : En danger critique d’extinction

    Baobab de Grandidier

    Nom commun : Baobab de Grandidier
    Nom scientifique : Adansonia grandidieri
    Taille : 30 mètres de hauteur
    Diamètre : 7,5 mètres
    Population : La célèbre « avenue des baobabs » compte moins de 30 arbres, et quelques dizaines de plus sont dispersés dans le secteur.
    Distribution : Dans le centre Ouest de l’île de Madagascar
    Enjeu : Reproduction lente, surexploitation pour ses graines, ses fruits et son huile, feux, prédation des graines, changements climatiques, dégradation de son habitat, isolement des spécimens
    Statut Liste Rouge UICN : En danger

    Méliphage hihi

    Noms communs : Méliphage hihi
    Nom scientifique : Notiomystis cincta
    Taille : 18 cm
    Poids : 36.5 g (male); 30 g (femelle)
    Population : 4000 individus
    Distribution : Partout sur l’île du Nord en plus de l’île de la Grande Barrière, de la Petite Barrière et Kapiti
    Enjeux : Espèce envahissante
    Statut Liste Rouge UICN : vulnerable

    Pleurotus nebrodensis

    Nom commun : Funcia di basiliscu (sicilien)
    Nom scientifique : Pleurotus nebrodensis
    Taille : De 5 à 20 cm
    Couleur : Blanc crème, jaunâtre
    Population : Moins de 250 atteindraient la maturité chaque année
    Distribution : Dans les monts Madonie, montagnes du Nord de la Sicile (Italie), entre 1 200 et 2 000 mètres d’altitude
    Enjeu : Surexploitation (parce qu’il est délicieux)
    Statut Liste rouge UICN : En danger critique d’extinction

    Panorama (2)

    Les plantes vasculaires

    Parmi les facteurs qui jouent sur l’abondance des plantes dans une région donnée, il y a bien sûr la géographie (îles, vallées et plaines influencent par exemple l’assemblage des espèces) et l’histoire évolutive particulière de l’endroit en question (un écosystème très ancien peut accueillir beaucoup plus d’espèces endémiques qu’un écosystème plus récent).

    Vie et diversité

    La vie se caractérise par un ensemble de traits reliés les uns aux autres — elle est complexe, elle peut grandir, elle peut s’adapter, elle peut se reproduire.

  • Éducation

    Banque d'activités (1)

    L’expansion de la rascasse volante

    Approfondir sa connaissance de la rascasse volante, cette espèce envahissante

    Classes participantes (4)

    Projets Mission dans ton école (5)

    Nettoyage des berges du Lac Saint-Louis

    En compagnie du GRAME (groupe de recherche appliquée en macroécologie), nous ferons une collecte des déchets présents en bordure du Lac Saint-Louis.

    Limiter la consommation de produits en plastique

    Suite au visionnement de la vidéo sur les îles Midway, nous avons décidé de limiter la consommation d’objets en plastique. Notre premier objectif est de supprimer les bouteilles en plastique de l’école. Ceci est déjà amorcé.

    Mission Iona: «vertdire» nos foyers et notre quartier!

    S’informer sur les îles de plastique, l’impact négatif de l’eau embouteillée, de la surconsommation et de la déforestation.

    Diffuser l’information aux 600 élèves de l’école pour les amener à devenir plus sensibles à la cause et aussi pour changer leurs habitudes de consommation.

    S’engager en fabriquant des cadeaux de Noel plus verts fabriqués à partir de bouteilles de plastique, de cartons de lait et de jus ainsi que de papier glacé. S’engager aussi en plantant des arbres dans la cour d’école et/ou autour.

    L’arbre, un ami pour la vie

    Les enfants recevront et planteront des arbres dans leur milieu, puis à partir d’un texte, ils sensibiliseront leurs proches à l’importance des arbres.

    Vert-dire nos foyers... la suite

    Comme les élèves de notre école et leur famille proviennent presque tous d’autres pays que le Canada, le rapport à l’eau est très différent. En effet, comme dans leur pays d’origine il est peu recommandé de consommer l’eau du robinet étant donné sa piètre qualité, les familles d’ici boivent presque exclusivement de l’eau embouteillée. Ainsi, à l’école, beaucoup d’enfants apportent une bouteille de plastique par jour. Les élèves se sont demandés quel était l’impact environnemental de cette habitude de consommation et se sont rendus compte de deux choses. Premièrement, seulement 6% des bouteilles d’eau déposées dans les bacs de récupération domestiques sont réellement recyclées à l’échelle du Québec tandis que les bacs de récupération situés dans les classes sont entièrement destinés au papier et à ses dérivés. Deuxièmement, à Montréal, la plupart des bouteilles non-recyclées sont envoyées par paquebots, la plupart du temps en Inde, où elles sont enfouies, jetées à l’eau, brûlées ou bien empilées de façon à former des montagnes de plastique. La mise à l’eau de celles-ci entraînent la formation du gyres océaniques (îles de plastique géantes) tuant plusieurs oiseaux et mammifères marins.

    Bref, nous avons comme objectif cette année de faire une grande campagne de sensibilisation auprès de tous les élèves de l’école ainsi qu’au sein du personnel de l’école. Notre objectif étant de réduire du tiers la consommation d’eau embouteillée d’ici juin 2013

    Projets Adoptez une espèce menacée (0)

    Aucun résultat pour ce type de contenu